TRIPTYQUE FILMS
 

LA LIBERTÉ

un film de Guillaume Massart

avec la participation à l'écriture d'Adrien Mitterrand – assistant à la réalisation : Simon Kansara – son : Pierre Bompy – montage : Alexandra Mélot – montage son : Julie Roué – mixage : Niels Barletta – étalonnage : Lucie Bruneteau

co-production Triptyque Films & Films de Force Majeure
distribution : Norte Distribution

2017 - 5:4 - HD - 2h26

ce film a été tourné au Centre de Détention de Casabianda, en Haute-Corse, avec le concours de la Direction de l’Administration Pénitentiaire du Ministère de la Justice & l'aimable appui de l’ensemble du personnel, de la Régie Agricole, du Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation de Haute-Corse, ainsi que de l’unité sanitaire

 



avec le soutien du CNC - Avance sur recettes avant réalisation,
du CNAP «Image/Mouvement»,
de la Résidence d’Écriture «Maison Bleue» de Contis - CG des Landes,
du Secours Catholique - Section Prison,
de l’Association Nationale des Visiteurs de Prison,
de la Collectivité Territoriale de Corse,
de l’AFC Umani - Fondation de Corse,
de l’Union Territoriale Corse CMCAS-CCAS,
du Centre Culturel Anima,
de l’Association PREFACE | Fédération Léo Lagrange,
de Philippe Zoummeroff,
de Périphérie «Cinéastes en Résidence»,
de l'ARTAAS,
du Festival Entrevues Belfort - Films en cours,
de la Fondation Un Monde Par Tous
du Service Justice et Aumônerie de Prison de la Fédération Protestante de France

ce film a été sélectionné à l'aide à la post-production [Films en cours] du festival international du film de Belfort Entrevues 2016

 

Dans la plaine orientale Corse, Casabianda est un centre de détention très singulier, au sein d’un vaste domaine agricole. Cette prison qu’on dit « ouverte » n’a rien à voir avec les prisons habituelles : à la place des barreaux, des murailles ou des miradors, les arbres, le ciel et la mer…

Au fil des saisons, une année durant, Guillaume Massart s’y est rendu afin de comprendre ce que change cette incarcération au grand air.

Sous les frondaisons ou sur la plage, la parole des détenus, d'ordinaire passée sous silence, se libère petit à petit...

 

« Prison "ouverte" située en Corse, Casabianda accueille 130 hommes qui souvent terminent de longues peines pour des crimes sexuels intrafamiliaux. Alors que l'idée préalable était de partir d'une observation de ce singulier territoire d'enfermement, le cinéaste a adopté une forme et un geste différents.

Plutôt qu'un arpentage, La Liberté est un "film conversé" où le cinéaste invente, dans de longues séquences, une parole avec des détenus. Cette attitude ne poursuit pas l'idée de rédemption — là n'est pas la question du film —, mais l'invention d'un chemin par les mots. Les itinéraires diffèrent, le déni en est un, tandis que certains saisissent le film pour avancer, faisant de la parole un territoire possiblement émancipateur. »

(Arnaud Hée)

 
  liberté
 
   PROJECTIONS :
 

Entrevues Belfort - Festival International du Film, Compétition Internationale, Belfort
(25 novembre-3 décembre 2017)

Entrevues Belfort

 

 
 
LA
 LIBERTÉ
liberté
liberté  

 

 

 

DÉFILEMENT HORIZONTAL FAITES DÉFILER VERS LA DROITE